Témoignages - Entreprises

Le modèle de compréhension que tu proposes de l'interaction avec les chevaux est à la fois simple et riche, ce qui est la combinaison idéale. Elle  fait écho par rapport à mon métier de coach : comment j'interviens stratégiquement dans un groupe, avec quelle posture, et quelle intention ?.

La question de la position alpha se joue certes  d'une manière différente, mais les analogies sont fortes et donc fructueuses ! 

Marc T, Paris, Coach , consultant , DG

C'est l'esprit de bienveillance de ce qui est bien pour le groupe qui donne la puissance au leader.

Un point central m'est apparu : de meme que Walter Badet aime les chevaux, le leader doit aimer les hommes et ses collaborateurs.

Francois D, Paris, Ancien Directeur Général d' Action contre la Faim.

....les choses se complexifient en présence de 3 animaux en liberté, dont le caractère et le poids vous obligent à trouver d’autres moyens d’adhésion et de conviction que la force ou encore  la voix. C’est ici qu’on doit faire appel à des leviers motivationnels qui font écho à la pratique managériale en entreprise ...

Manager d’expérience … mais très jeune cavalier, j’ai eu la chance de vivre dès mes premiers mois d’équitation une expérience étonnante et enrichissante, à la recherche de mon « horsemanship ». Au coeur de cette expérience sur 2 jours, un moment fort : le travail avec 3 chevaux en liberté, avec pour seule ambition de vivre une aventure ensemble. Simple idée a priori … mais les choses se complexifient en présence de 3 animaux en liberté, dont le caractère et le poids vous obligent à trouver d’autres moyens d’adhésion et de conviction que la force ou encore la voix. C’est ici qu’on doit faire appel à des leviers motivationnels qui font écho à la pratique managériale en entreprise : la clarté de son projet (que veut-on réellement faire avec ces 3 chevaux), la cohérence des objectifs et leur bonne séquence, le body language, la gestion de son énergie et de celle du groupe, l’adaptation aux profils de vos partenaires d’aventure (dominant, suiveur, rebelle, etc.), l’exigence et les remerciements. Alors vivre ces moments où les chevaux se connectent à vous, acceptent votre proposition, évoluent ensemble puis séparément, quand l’un accepte de rester au centre alors que les autres continuent à trotter dans le rond de longe, revenir au centre avec un cheval, puis un autre et enfin le troisième, dans le calme absolu … voilà l’émotion unique, l’expérience exceptionnelle et riches d’enseignements professionnels que j’ai eu la chance de vivre grâce à Walter Badet, à son incroyable horsemanship et à sa générosité. Merci !

Jean-Francois G, Paris, Dirigeant de societe

Cette approche, basée sur le respect de l'autre et de soi, m'a ouvert des horizons nouveaux dans différents domaines : le management, la gestion du stress et des émotions, l'éducation des enfants par exemple.

Au quotidien, elle me rend attentive à être pleinement présente à ce que je vis et claire sur mes intentions.
J'en découvre chaque jour la puissance. 

Sabine B., DRH

Le cheval comme médiateur ,l’encadrement de Walter avec  toute sa sensibilité et  la finesse que lui confère la puissance de son professionnalisme dans cet atelier Horsemanship, eurent donc l’effet d’un détonateur sur ce que j’avais tant de difficultés à surmonter…

J’ai vécu la puissance d’une interaction claire, souple et assertive. Ma bienveillance mise en œuvre dans l’interaction avec cet animal plus grand, plus gros, plus fort que moi était d’une efficacité que je ressentais très fortement.

J’ai alors vécu un exercice capital pour moi : s’imposer en utilisant une détermination affirmée, cohérente et sans faille, face à un ‘géant’ tout en garantissant sa place constructive dans une relation interpersonnelle. Le ressenti fut là aussi puissant ; cependant je repartais en me demandant si dans la ‘vraie vie’, cette capacité ‘débloquée’ allait pouvoir exister…C’est une immense joie de pouvoir témoigner de la suite des effets : comparables à ceux que le jeune enfant vit quand il a réussi à enlever les roulettes de son vélo et continue sur la route du progrès !

Grâce à la confiance de Walter en son Atelier, à la construction de celui-ci et à la confiance qu’il nous donne, il rend possible la transposition d’une prise de conscience (intellectuelle) en un vécu (corporel). Les exercices nous amènent à la posture ‘juste’ pour nous, qu’il peut être parfois difficile de trouver ou d’oser faire, piégés dans nos schémas mais qui devient possible dans cet espace authentique et bienveillant en interaction avec un cheval.

 

Elisabeth F, Paris, Ingénieur , coach , entrepreneur